Suisse

  • Pour la souveraineté alimentaire : une initiative incohérente et inapplicable

    Le beau projet de la souveraineté alimentaire est incontestablement capable de réunir une adhésion sans réserve, mais à lire attentivement le texte de l’initiative, on tombe de haut. Uniterre et d’autres associations ont conçu cette initiative avec de bonnes intentions mais cela ne suffit pas. En lisant avec soin et en examinant en détail chacun des éléments de ce texte, on se rend rapidement compte de ses faiblesses. Paradoxalement, l’acceptation de cette initiative risque bien d’aller à fin contraire de l’objectif des initiants.

    Lire la suite

  • Que nous coûte la propagande anti-OGM ?

    Le 13 mars 2014 ont été semées en champ, pour les tester, des variétés de blé transgénique résistantes aux maladies fongiques. Conformément aux recommandations figurant dans le rapport final du « Programme National de Recherche 59 » les recherches en champ sur les PGM (plantes génétiquement modifiées) se poursuivent. L’Union Suisse des Paysans l’a bien compris qui demande que l’on encourage la recherche publique, seule en mesure de répondre aux réels besoins de l’agriculture. Il n’en a pas fallu plus pour que l’organisation militante StopOGM se fende d’un communiqué qualifiant de coûteux et sans objet ces travaux de recherches publiques. En fait StopOGM et autre Greenpeace sont largement responsables des énormes surcoûts engendrés par leur opposition systématique aux PGM. 

    Lire la suite

  • L'état policier selon l'UDC

    En proposant dans son initiative "pour les familles" un allègement fiscal aux familles qui ne placent pas leurs enfant en crèche, chez les grand-parents ou une voisine, l'UDC veut instaurer un état policier.

    Lire la suite

  • OGM : Bonnes nouvelles à propos du manioc

    Il est bon, après le temps perdu à analyser le show médiatique et la médiocre science de l’inénarrable professeur Séralini, de passer aux choses sérieuses qui se réalisent en Suisse loin du tohu-bohu franco-français. Ici c’est le souci d’aider les paysans, de soulager des hommes et femmes qui travaillent qui prévaut et non celui de promouvoir une idéologie bon marché.  C’est aussi l’occasion de démontrer que les travaux de recherche sérieux et indépendants peuvent et doivent être publiés dans des revues à accès libre et présentés sans tapage médiatique

    Lire la suite