25/06/2012

Eloge de la paresse

Or donc, pour que tout soit propre en ordre, le "webmaster" des blogs de la TDG a décidé de m'exclure pour cause d'inactivité.


Le Rupestre, pour être resté trop longtemps sans voix se voit donc menacé d'expulsion. Y-a-t'il vraiment une règle tacite des blog qui veuille que 12 mois (ou plus) d'inactivité soit un motif suffisant pour vous faire taire définitivement ? La réponse et clairement NON.

Le Rupestre a des excuses, tout d'abord il ne fait pas partie du Grand Genève, notion dont le sens échappe à ceux qui habitent au delà de la commune de St Georges (zone rupestre encore tolérée dans le monde citadin), à quelque encablures de son logis.

Je n'avais pas envie d'écrire. D'une part parce que, depuis plus d'une année les mouvements des sphères politiques de Genève ont obscurci la lisibilité des blogs de la TDG. Comment peux-t-on s'intéresser aux affres post-prandiale du noctambule Marc Müller, aux ambitions de Pierre Maudet et aux bisbilles du parti socialiste genevois? Les indignés des Bastions n'ont pas succité beaucoup de nouvelles réflexions philosophiques sur le sens de la destinée humaine. Bon, j'aurais dû me réveiller lors de l'affaire Merk-Serono, qui devrait tous nous émouvoir. Mais si je peux avoir de la sympathie pour tous ces employé(es) traîtés comme du bétail par une direction allemande sans état d'âme, je n'en ai aucune pour les politiciens opportunistes qui s'agitent tout en sachant que leurs gesticulations resteront sans effets. Le capitalisme est sans âme et sans intelligence et ceux qui s'en font les chantres doivent en assumer les conséquences.

Tout cela pour expliquer que pour bloguer il faut de la matière et que celle-ci fait défaut ces temps-ci. Les évènements sont plats et si c'est le travail des journaliste de leur trouver un intérêt pour maintenir l'attention des lecteurs du journal, ce n'est pas le rôle d'un blogueur. Qu'on me laisse donc tranquille jouir de ma paresse, lorsqu'il y aura quelque chose à dire, je le dirai. L'avantage de la vie à la campagne est qu'elle vous laisse ce temps précieux où tout en travaillant on peut ne rien faire. Paradoxe !!! Non, réflechissez-y.

Commentaires

Bravo, la publication de cette note d'humeur suffira sans doute à extraire votre blog de la liste des blogs inactifs. Comme quoi un battement de coeur peut sauver une œuvre que j'espère voir néanmoins grandir quand la matière saura vous séduire. Encore qu'à mon avis tout est dit dans le titre de votre billet. A tout bientôt! JFM

Écrit par : Jean-François Mabut | 25/06/2012

Bienvenue au "Club des exclus" où tout serait luxe, calme et volupté ... si le Webmaster Mabut n'agitait pas son bâton dans la fourmilière !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 25/06/2012

Les commentaires sont fermés.