23/03/2010

Les nouvelles indulgences

Les indulgences étaient ces garanties de rémission des péchés, que l'église proposait aux fidèles à des prix variables mais jamais gratuitement : « Sobald das Geld im Kasten klingt, Die Seel'aus dem Fegfeuer springt » (« aussitôt que l'argent tinte dans la caisse, l'âme s'envole du Purgatoire ») ; La protestation théologique et séculière contre « les Indulgences » est l'une des causes de l'apparition de la confession réformée (protestante).  Il semble qu'aujourd'hui l'achat de biens de consommation écologiques (verts ou BIO) constitue une forme moderne de l'Indulgence. Elle garanti, contre une prestation dument monnayée, un nettoyage efficace et rédempteur de la conscience.

Le numéro de février du magazine de la FRC relève effectivement que les grands distributeurs ne se gênent pas pour s'accorder une marge bénéficiaire sur les produits dits « BIO » au détriment du consommateur et sans contrepartie équivalente pour le  producteur. Il s'agit donc bien, pour COOP et MIGROS,  de prendre dans la poche de l'acheteur crédule une plus value injustifiable.  Si l'acheteur accepte ainsi de se laisser gruger c'est qu'il y trouve sans doute un bénéfice, si ce n'est sur la qualité du produit lui-même, c'est probablement sur une valeur  immatérielle.

Lire la suite

01/03/2010

Une agriculture BIO - OGM ?

La prolongation du moratoire anti-OGM est au menu de la session de printemps du Conseil national. Cette prolongation est sans doute acquise  vu les forces en présence ; cela ne devrait pas empêcher nos élus de se poser des questions et de regarder un peu plus loin que la ligne bleue des Alpes.

Le succès des plantes OGM dans les pays en voie de développement déstabilise fortement le discours des milieux anti-OGM. Le cas des variétés de coton Bt résistantes au vers de la capsule qui causent des pertes considérables dans les cultures conventionnelles et biologiques est particulièrement frappant.

 

Lire la suite