07/12/2009

OGM et climat : la question de l’acceptation de l’expertise scientifique !

Je jalouse mes collègues climatologues, physiciens de l’atmosphère, océanologues et autres géologues. Le public leur fait confiance, les admire, les média leur accordent leurs faveurs. Il y a bien quelques contestataires qui nient l’évidence, il y a aussi une théorie du complot, mais tout le monde aujourd’hui, sauf à être franchement de mauvaise foi, admet que l’accumulation des gaz à effets de serre, gaz carbonique en particulier est une réalité et qu’elle aura des conséquences sur le climat ; qui plus est il n’y a plus aucun doute qu’elle soit d’origine humaine. L'incertitude ne porte plus que sur la nature des changements climatiques au niveau local et sur la question de savoir si nous pouvons encore maîtriser la situation.

Lire la suite

02/12/2009

Ostentation

La pratique ostentatoire d'une religion, quelle qu'elle soit, est étrangère à la Suisse. C'est bien le sens qu'il faut donner, ni plus ni moins, à la décision du peuple de refuser la construction de minarets.

Nos concitoyens catholiques ont du en faire l'expérience, eux qui se sont vu refuser couvents, nouveaux évêchés jusqu'à la fin du 20280px-MahometFanatisme.jpgème siècle. Aujourd'hui ils résistent avec conviction à certains "ukase" de Rome; ils sont devenus plus suisses que "romains".

Cette décision du peuple, même si sa portée devait être limitée par des actions juridiques, aura le même effet sur nos concitoyens musulmans. Elle va leur donner le courage de rejeter les scories d'un islam intégriste et d'assumer une conviction religieuse personnelle et intime débarassée de ses signes extérieurs ostentatoires, provocants et inutiles.

Paradoxalement, c'est peut-être l'esprit de tolérance qui y gagnera. Il sera alors possible dans un proche avenir de remettre en scène la pièce de Voltaire "Mahomet" qui fut, de triste mémoire, interdite à Genève, il y a une dizaine d'années. Les autorités de l'époque avaient niés avoir été mises sous pression pas les responsables musulmans. Voltaire y dénonçait le fanatisme; c'est bien ce qui a été dénoncé lors du vote de dimanche, malgrès les inévitables ambiguités d'une réponse univoque donnée à une question simpliste.

Le fanatisme n'est d'ailleurs pas une spécificité de l'islam, il contamine toutes les religions; nous avons nos évangélistes créationistes et nos intégristes d'Ecône; nos amis israélites ne sont eux-même pas en reste.

 

Sarkosy s'inspire de notre billet de blog et parle d'ostentation voir ici :  http://www.tdg.ch/actu/monde/monde-nicolas-sarkozy-vole-s...