06/03/2017

Il faut cultiver son jardin

« … Je sais aussi, dit Candide, qu’il faut cultiver notre jardin. — Vous avez raison, dit Pangloss : car, quand l’homme fut mis dans le jardin d’Éden, il y fut mis, ut operaretur eum, pour qu’il travaillât, ce qui prouve que l’homme n’est pas né pour le repos. — Travaillons sans raisonner, dit Martin ; c’est le seul moyen de rendre la vie supportable. »

Lire la suite

21/03/2014

Que nous coûte la propagande anti-OGM ?

Le 13 mars 2014 ont été semées en champ, pour les tester, des variétés de blé transgénique résistantes aux maladies fongiques. Conformément aux recommandations figurant dans le rapport final du « Programme National de Recherche 59 » les recherches en champ sur les PGM (plantes génétiquement modifiées) se poursuivent. L’Union Suisse des Paysans l’a bien compris qui demande que l’on encourage la recherche publique, seule en mesure de répondre aux réels besoins de l’agriculture. Il n’en a pas fallu plus pour que l’organisation militante StopOGM se fende d’un communiqué qualifiant de coûteux et sans objet ces travaux de recherches publiques. En fait StopOGM et autre Greenpeace sont largement responsables des énormes surcoûts engendrés par leur opposition systématique aux PGM. 

Lire la suite

16/04/2013

L'état policier selon l'UDC

En proposant dans son initiative "pour les familles" un allègement fiscal aux familles qui ne placent pas leurs enfant en crèche, chez les grand-parents ou une voisine, l'UDC veut instaurer un état policier.

Lire la suite

26/09/2012

OGM : Bonnes nouvelles à propos du manioc

Il est bon, après le temps perdu à analyser le show médiatique et la médiocre science de l’inénarrable professeur Séralini, de passer aux choses sérieuses qui se réalisent en Suisse loin du tohu-bohu franco-français. Ici c’est le souci d’aider les paysans, de soulager des hommes et femmes qui travaillent qui prévaut et non celui de promouvoir une idéologie bon marché.  C’est aussi l’occasion de démontrer que les travaux de recherche sérieux et indépendants peuvent et doivent être publiés dans des revues à accès libre et présentés sans tapage médiatique

Lire la suite

25/09/2012

OGM : Si vous n'avez que peu d'arguments parlez plus fort

Les nouvelles de ces derniers jours nous le confirment, nous savions que les ténors du lobby anti-OGM savaient donner de la voix, ce que nous ne savions pas c'est que ceci peut être mesuré avec précision. Nous vous donnons donc en primeur (avant même de soumettre notre manuscrit à une revue scientifique prestigieuse) les résultats de nos recherches (bon! ce n’est pas tout à fait vrai on en a déjà fait part à des journalistes bien choisis mais sous embargo et avec interdiction de consulter des experts).

Lire la suite

24/09/2012

OGM : ça sent le rat

Bon ! L’actualité vient me chercher dans ma campagne aux confins du grand Genève, au milieu des betteraves, l’époque de la désalpe.  Je ne peux refuser à M. Mabut une contribution au grand remue-ménage médiatique qui accompagne la publication d’une recherche dont les auteurs espèrent une condamnation sans appel des OGM.  Sachant que M. Séralini, l'un des auteurs de cette étude, prétend mettre en cause 20 ans de recherches et de consensus scientifique, je reviendrai certainement ces prochains jours dans ce blog avec une analyse critique du manuscrit et de la validité des résultats publiés.  Mais pourquoi  un tel bruit pour une étude qui se révèle dès le premier examen plus que médiocre?  Pourquoi de tels manquements à l’éthique professionnelle de la part d’un professeur d’Université et de ses collaborateurs ?

Lire la suite

25/06/2012

Eloge de la paresse

Or donc, pour que tout soit propre en ordre, le "webmaster" des blogs de la TDG a décidé de m'exclure pour cause d'inactivité.

Lire la suite

14/10/2010

Tunnel: ouverture ou enfermement

Un tunnel suisse qui va être percé, des ouvriers chiliens enfermés dans une mine et qui en sortent: les événements favorisent les métaphores. La Suisse est coutumière de ces drames idéologiques renfermement - ouverture, renfermement - ouverture et ça continue. Demain, fêtons l'ouverture !

Lire la suite

28/06/2010

Néo-colonialisme idéologique

Lorsque qu'une organisation non-gouvernementale, par ailleurs largement subventionnée par la Confédération, s'occupe d'aider les paysans des pays en voie de développement, au travers d'une politique de formation, d'un encadrement technique adéquat et de la mise en place d'un cadre financier, c'est bien, elle fait son travail et cela mérite d'être encouragé.

Lorsqu'on lit dans le rapport annuel 2009 de cette même ONG la phrase suivante : ... "Enfin, une collaboration dans le domaine de la résistance au génie génétique et pour une agriculture durable a été initiée en Inde avec l'organisation hollandaise HIVOS", l'on se pose vraiment des questions sur le but poursuivi par les responsables de celle-ci. Depuis quand, encourager et soutenir la résistance aux cultures OGM fait-elle partie de l'aide au développement?

Que l'on milite en Suisse pour faire de ce pays riche, importateur net de denrées alimentaires, une région sans OGM, passe encore; après tout, nous pouvons effectivement très bien nous passer des progrès de la génétique agricole, notre argent nous met à l'abri, nous pouvons ponctionner sur le marché mondial les produits alimentaires dont nous avons besoin, nous pouvons spéculer sur les prix du riz et du blé. Mais que l'on compromette l'avenir de pays qui doivent améliorer leur productivité agricole, protéger l'environnement et en même temps acroître les revenus de leurs paysans au nom d'une idéologie partisane est inadmissible. Que l'on utilise le peu d'argent disponible pour l'aide au développement pour promouvoir un agenda politique (car c'est bien de cela dont il s'agit) cela devient totalement immoral et doit être condamné avec la plus extrème sévérité. Il est déjà assez grave que nous compromettions le dévelopement des pays du tiers monde en exigeant d'eux et de leur paysans qu'ils nous fournissent des produits sans-OGM "non-contaminés", les empèchant ainsi de choisir librement leurs propres méthodes agricoles.

Quand certains, dans les milieux tiers-mondistes, parlent d'éthique c'est toujours pour les autres apparemment. Swissaid (car c'est bien de cette ONG dont il s'agit) exporte des produits idéologiques indignes, il serait bon que ses dirigeants fassent leur examen de conscience en toute urgence. Ce néo-colonialisme idéologique ne vaut pas mieux que le vieux colonialisme du 19ème siècle et surtout pas mieux que le colonialisme industriel des firmes multinationales.

 

25/05/2010

Cotonnades (encore !!!) et pantalonnades

Nous portons tous des vêtements en coton et sauf à acheter "BIO", il y a de bonne chance pour que votre robe et votre chemise contienne des fibres de coton OGM (coton Bt). Aujourd'hui plus de 50% des plantations de coton au niveau mondial sont constituées de variétés résistantes aux insectes ravageurs. Le succès de ces variétés vient essentiellement du fait qu'elles permettent une économie conséquente de pesticides avec des effets économiques, environnementaux et sanitaires positifs. Nous estimons, avec d'autres, que le coton pourrait devenir la première culture BIO-OGM avec tous les avantages qu'apportent une technologie moderne et un mode de culture respectueux de l'environnement. Mais il y a encore des idéologues à qui le fait d'émettre cette simple idée constitue un scandale.

Lire la suite